Les oiseaux exotiques de dolly
Bienvenue sur notre forum ,
merci de vous présenter dès votre inscription en suivant ce lien
http://piouxpioux.lebonforum.com/post?f=2&mode=newtopic
Les oiseaux exotiques de dolly

Forum sur les oiseaux de compagnie


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

LA CAGE HÔPITAL

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 LA CAGE HÔPITAL le Dim 29 Juil - 23:44

Invité


Invité
LA CAGE HÔPITAL

Une des pièces les plus importantes pour les urgences est la cage hôpital.Une cage d'exposition fermée sur trois cotés peut être utilisée; on rajoute un thermomètre à l'intérieur la température devra être maintenue entre 29 et 32 degrés centigrade. On met la cage sur un coussin chauffant à médium ou on peut rajouter une lumière 60 watt en avant. À l'intérieur on met de la nourriture dans un petit bol et de l'eau dans un autre. Pas de perchoir dans la cage pour éviter que l'oiseau affaibli tombe. La nourriture et l'eau seront placés au fond de la cage sur un papier journal afin de vérifier les selles de l'oiseau. Ce papier sera changé 1 ou 2 fois par jour car l'oiseau peut se recontaminer par ses propres fientes. Éviter de trop déranger l'oiseau et surveiller-le à distance. Consulter un vétérinaire aviaire le plus tôt possible si cela n'a pas déjà été fait.

LES PREMIERS SOINS

La chaleur et la nourriture sont les deux éléments les plus importants à considérer en attendant de consulter un vétérinaire. L’oiseau doit être gardé dans le calme et ne pas être manipulé.


LA CHALEUR

On doit maintenir la température entre 28 C-33 C. On peut installer un incubateur temporaire en plaçant un coussin chauffant au fond ou autour de la cage et en la recouvrant entièrement (ou les ¾ selon l’intensité de la chaleur) avec des serviettes ou avec une couverture. Une ampoule infrarouge (ou 100 watt) peut aussi servir de source de chaleur . Si l’oiseau commence à respirer rapidement et qu’il garde les ailes éloignées de son corps, c’ est que la température est trop élevée. On doit donc surveiller l’oiseau régulièrement. Certains types de combustibles (comme le kérosène) sont à éviter pour le chauffage si l’oiseau en est près.


LA NOURRITURE

Il faut le plus possible encourager l’oiseau à manger. Placez les contenants de nourriture à coté de l’endroit où l’oiseau est perché. Si l’oiseau n’est pas sur le perchoir, répandez de la nourriture dans le fond de la cage. Si nécessaire vous pouvez même nourrir l’oiseau à la main en lui offrant ses aliments préférés. Plus l’oiseau est petit, plus il est fragile et plus il a besoin de soins immédiats. NE PAS DONNER D’ALCOOL OU D’HUILE.


LE TRANSPORT

Si vous n’avez pas de cage de transport pour apporter l’oiseau malade chez le vétérinaire, placez le dans une boîte doublée d’un linge ou d’une couverture. Faites des trous sur le dessus de la boîte. N’y mettez pas de contenant d’eau, mais placez y un peu de sa nourriture préférée. Si vous devez le transporter pendant la saison froide enveloppez la boîte d’une serviette épaisse ou d’une couverture, puis placez le tout dans un sac de plastique en guise de coupe-vent. Une fois dans la voiture, retirez le plastique en partie afin de permettre une circulation d’air. Si possible voyagez avec un compagnon et tenez la boîte sur vos genoux.


Le vétérinaire aura besoin du papier ayant servi de fond de cage pendant les dernières 24 heures pour vérifier les fientes. Apportez également les gâteries qui encourageront l’oiseau à manger au cas ou il devrait être hospitalisé.




Dans l’attente de voir un vétérinaire, un perroquet malade doit être immédiatement séparé de ses congénères. Cette précaution vaut non seulement pour empêcher la contagion mais aussi pour protéger l’oiseau malade d’une attaque possible de ses semblables contre lesquels, vu son état vulnérable, il serait incapable de se défendre. Un perroquet en isolement est plus facile à surveiller, en particulier en ce qui concerne l’aspect de ses fèces et sa consommation d’eau et de nourriture. Vous pouvez à cet effet placer l’oiseau malade dans une cage-hôpital; voici comment :


• Cette cage doit être fabriquée avec des matériaux faciles à nettoyer et à désinfecter. Un transporteur ou une cage de vacances fera très bien l’affaire.


• Il vous faut apporter de la chaleur à l’animal; le malade doit être à une température stable d’environ 30 degré Celsius. Le volatile traité de cette façon réagira mieux aux soins prodigués. Vous pouvez dans ce cas approcher une lampe à rayons infrarouges de la cage et si vous optez pour cette option, vous devrez vérifier régulièrement la température avec un thermomètre, pour éviter qu’elle n’atteigne une chaleur trop excessive. Vous pouvez aussi un coussin ou une couverture chauffante que vous pouvez installer sous ou autour de la cage.


• L’eau et la nourriture seront distribuées dans des écuelles facilement accessibles au malade. Les aliments donnés au perroquet malade seront digestes et énergétiques. Si l’oiseau refuse de manger, vous devrez peut-être avoir recours à la pâtée administrée à l’aide d’une seringue.


Il est impératif de voir un vétérinaire le plus tôt possible !

2 Re: LA CAGE HÔPITAL le Lun 30 Juil - 8:42

Invité


Invité
Ce sujet d'actualité est très utile pour les éleveurs, car cette cage hopital, permet d'isoler l'oiseau malade, de le soigner dans de meilleures conditions.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum